Mon compte 
Les tarifs de La Poste concernant l'envoi de courrier, lettre, colis, colissimo, etc...
- Timbre 1 sur 1 références  
Retour à la liste › Précédent › Suivant
Bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées (1818 – 2018)
5,20¤, polychrome
Y&T N°F5216
Emis le 14/05/2018
Le 14 mai 2018, La Poste émet un bloc de deux timbres à l’occasion du bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées. Le bloc de timbres représente de manière ludique le théâtre du Guignol et intègre dans l’espace de représentation, les deux timbres avec les marionnettes. Ceux-ci peuvent être détachés de la scène pour venir s’animer derrière le fond du bloc, ainsi ajouré. Le cachet d’oblitération reprend deux autres symboles de ce théâtre, la concertina et la cloche. Et dès qu’il est apposé sur le bloc, la représentation peut commencer ! Guignol est issu de l’art le plus ancien du monde, celui du théâtre du geste et de l’interaction. C’est la comedia dell’arte et les personnages des farces napolitaines qui lui redonnèrent souffle au XVIe siècle. Dans chaque culture d’Europe et d’ailleurs émerge alors une marionnette emblématique et burlesque. Ainsi Guignol prend langue en France à la fin du XVIIIe siècle. Les canevas habituels et à caractère comique le montrent comme un personnage naïf et irrévérent. La famille Guentleur initie en 1818 ce premier théâtre de Guignol à Paris. C’est d’abord une charrette à bras qui va et vient sur les Champs-Élysées à la rencontre du chaland, friand d’amusement et de convivialité. Puis ils installent dans le Plateau du cirque (appelé aujourd’hui Carré Marigny) un castelet fixe où les spectacles de Guignol se donnent. De père en fils, la famille se transmet le métier jusqu’à ce qu’en 1978, Auguste « passe la main » à José Luis González, réfugié politique espagnol et acteur de théâtre contestataire de rue. Celui-ci continue de jouer les pièces puisées dans le répertoire traditionnel, constitué et transmis oralement par la famille Guentleur. Il façonne d’autres jeux de marionnettes et crée de nouvelles pièces inspirées pour certaines du poète García Lorca qu’il présente dans le monde entier avec ses castelets ambulants. Le moment de la représentation est un rassemblement joyeux de plusieurs générations autour d’éléments simples et poétiques. Il s’agit là d’un divertissement vivant fait d’impulsion et de rires, d’immédiateté et d’émotion. L’espace, le temps et l’action s’élaborent au fil d’une trame narrative simple. Les personnages emblématiques sont servis par les voix vivantes du guignoliste et les bruitages ponctuent le rythme enlevé de la pièce. Le jeu dans l’échange actif avec le public fait naître une langue à la fantaisie parfois débridée et inventive (contrepèteries, proverbes, allitérations, répétitions, emphases). Création : Aline ZALKO Graveur : Pierre ALBUISSON Impression : taille-douce Format du bloc : 143 x 105 mm Format des timbres : 52 x 40,85 mm Valeur faciale: 5,20 ¤ Tirage : 350 000 exemplaires Sources : philaposte.
Mancolistes / Dispolistes 
Proposé en échange par
FRANCE Sud-Ouestcaptain1
FRANCE miduc1
FRANCE Pierre1
FRANCE domy62172
FRANCE PAYS DE LA LOIREpalmer851
FRANCE Boubonnaisghazi471
FRANCE Biloute871
Achats / Ventes 
Offre d'achat par
Discussions au sujet de ce timbre 
Aucune discussion sur ce timbre n'est ouverte
Variétés ou particularités
Aucune variété référencée
Oblitérations
Aucune oblitération référencée
Comparaison Timbres similaires - A ne pas confondre 
Bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées (1818 – 2018)
Y&T N°F5216
5,20¤ polychrome
Emis le 2018
Le 14 mai 2018, La Poste émet un bloc de deux timbres à l’occasion du bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées. Le bloc de timbres représente de manière ludique le théâtre du Guignol et intègre dans l’espace de représentation, les deux timbres avec les marionnettes. Ceux-ci peuvent être détachés de la scène pour venir s’animer derrière le fond du bloc, ainsi ajouré. Le cachet d’oblitération reprend deux autres symboles de ce théâtre, la concertina et la cloche. Et dès qu’il est apposé sur le bloc, la représentation peut commencer ! Guignol est issu de l’art le plus ancien du monde, celui du théâtre du geste et de l’interaction. C’est la comedia dell’arte et les personnages des farces napolitaines qui lui redonnèrent souffle au XVIe siècle. Dans chaque culture d’Europe et d’ailleurs émerge alors une marionnette emblématique et burlesque. Ainsi Guignol prend langue en France à la fin du XVIIIe siècle. Les canevas habituels et à caractère comique le montrent comme un personnage naïf et irrévérent. La famille Guentleur initie en 1818 ce premier théâtre de Guignol à Paris. C’est d’abord une charrette à bras qui va et vient sur les Champs-Élysées à la rencontre du chaland, friand d’amusement et de convivialité. Puis ils installent dans le Plateau du cirque (appelé aujourd’hui Carré Marigny) un castelet fixe où les spectacles de Guignol se donnent. De père en fils, la famille se transmet le métier jusqu’à ce qu’en 1978, Auguste « passe la main » à José Luis González, réfugié politique espagnol et acteur de théâtre contestataire de rue. Celui-ci continue de jouer les pièces puisées dans le répertoire traditionnel, constitué et transmis oralement par la famille Guentleur. Il façonne d’autres jeux de marionnettes et crée de nouvelles pièces inspirées pour certaines du poète García Lorca qu’il présente dans le monde entier avec ses castelets ambulants. Le moment de la représentation est un rassemblement joyeux de plusieurs générations autour d’éléments simples et poétiques. Il s’agit là d’un divertissement vivant fait d’impulsion et de rires, d’immédiateté et d’émotion. L’espace, le temps et l’action s’élaborent au fil d’une trame narrative simple. Les personnages emblématiques sont servis par les voix vivantes du guignoliste et les bruitages ponctuent le rythme enlevé de la pièce. Le jeu dans l’échange actif avec le public fait naître une langue à la fantaisie parfois débridée et inventive (contrepèteries, proverbes, allitérations, répétitions, emphases). Création : Aline ZALKO Graveur : Pierre ALBUISSON Impression : taille-douce Format du bloc : 143 x 105 mm Format des timbres : 52 x 40,85 mm Valeur faciale: 5,20 ¤ Tirage : 350 000 exemplaires Sources : philaposte.
Timbre  Y&T N°5216
Bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées, Guignol et Gnafron
Y&T N°5216
2,60¤ polychrome
Emis le 2018
Provenant du bloc de deux timbres de 2.30 ¤ pour la naissance du théâtre de Guignol des Champs-Élysées en 1818.
Timbre  Y&T N°5217
Bicentenaire du Guignol des Champs-Élysées, Le gendarme et Madelon
Y&T N°5217
2,60¤ polychrome
Emis le 2018
Timbres similaires - A ne pas confondre 
Timbre  Y&T N°5216
Y&T N°5216
2018 - 2,60¤, polychrome
Provenant du bloc de deux timbres de 2.30 ¤ pour la naissance du théâtre de Guignol des Champs-Élysées en 1818.


Timbre  Y&T N°5217
Y&T N°5217
2018 - 2,60¤, polychrome



Les Encheres ebay actuelles 
Les Encheres ebay (oblitere) actuelles 
Image agrandie