Mon compte 
Les tarifs de La Poste concernant l'envoi de courrier, lettre, colis, colissimo, etc...
- Timbre 1 sur 1 références  
Retour à la liste › Précédent › Suivant
Opéra national de Paris, 350 ans
2,60¤, noir, ocre et blanc
Y&T N°F5353
Emis le 21/10/2019
L’année 2019 marque un double anniversaire pour l’Opéra national de Paris : les 350 ans de l’institution et les 30 ans de l’Opéra Bastille. Le 28 juin 1669, le roi Louis XIV signait à Saint-Germain-en-Laye les lettres patentes autorisant le poète Pierre Perrin à établir une académie d’opéra pour proposer au public des représentations en musique et en langue française, qui allait devenir quelques années plus tard, en 1672, l’Académie royale de musique. Par cet acte, le roi voulait contribuer à son divertissement personnel et à celui du public, accueillir des artistes de tous les pays pour transmettre le goût du théâtre, de la danse et de la musique. Louis XIV léguait ainsi à la France une institution exceptionnelle qui posait les fondements de l’opéra français. D’abord installé salle du Jeu de paume de la Bouteille, l’Opéra devait occuper plusieurs salles à travers les siècles, jusqu’à celle conçue par Charles Garnier et inaugurée en 1875 : le Palais Garnier, place de l’Opéra. Le 13 juillet 1989, pour le bicentenaire de la Révolution française, au c½ur du quartier de la Bastille, le président François Mitterrand inaugurait le deuxième théâtre souhaité pour l’Opéra de Paris, « une maison ouverte à tous les publics », un « Opéra populaire » comme on le surnommait alors. Quel que soit l’emplacement des 2 700 spectateurs, la visibilité et la qualité d’écoute se veulent optimales. Le théâtre, imaginé par Carlos Ott, dispose d’un gigantesque espace en arrière-scène et d’un imposant dispositif technique qui en font un des outils de travail parmi les plus performants dans le monde de l’opéra. Aujourd’hui, l’Opéra national de Paris est dépositaire d’un large patrimoine : musique, ballet, chant et artisanat d’art pour servir la fabrique du spectacle. Sa mission est de faire vivre cet héritage tout en le questionnant afin de susciter un dialogue propice à la création. La 3e Scène, plateforme de création digitale inaugurée en 2015, est une des illustrations de l’énergie mise en ½uvre pour ancrer l’Opéra national de Paris dans le présent et prolonger son rayonnement.
Mancolistes / Dispolistes 
Proposé en échange par
FRANCE Rhone AlpesXERIUS011
FRANCE chris49-291
FRANCE Philo1
FRANCE JIS021
Achats / Ventes 
Offre d'achat par
Discussions au sujet de ce timbre 
Aucune discussion sur ce timbre n'est ouverte
Variétés ou particularités
Aucune variété référencée
Oblitérations
Aucune oblitération référencée
Comparaison Timbres similaires - A ne pas confondre 
Opéra national de Paris, 350 ans
Y&T N°F5353
2,60¤ noir, ocre et blanc
Emis le 2019
L’année 2019 marque un double anniversaire pour l’Opéra national de Paris : les 350 ans de l’institution et les 30 ans de l’Opéra Bastille. Le 28 juin 1669, le roi Louis XIV signait à Saint-Germain-en-Laye les lettres patentes autorisant le poète Pierre Perrin à établir une académie d’opéra pour proposer au public des représentations en musique et en langue française, qui allait devenir quelques années plus tard, en 1672, l’Académie royale de musique. Par cet acte, le roi voulait contribuer à son divertissement personnel et à celui du public, accueillir des artistes de tous les pays pour transmettre le goût du théâtre, de la danse et de la musique. Louis XIV léguait ainsi à la France une institution exceptionnelle qui posait les fondements de l’opéra français. D’abord installé salle du Jeu de paume de la Bouteille, l’Opéra devait occuper plusieurs salles à travers les siècles, jusqu’à celle conçue par Charles Garnier et inaugurée en 1875 : le Palais Garnier, place de l’Opéra. Le 13 juillet 1989, pour le bicentenaire de la Révolution française, au c½ur du quartier de la Bastille, le président François Mitterrand inaugurait le deuxième théâtre souhaité pour l’Opéra de Paris, « une maison ouverte à tous les publics », un « Opéra populaire » comme on le surnommait alors. Quel que soit l’emplacement des 2 700 spectateurs, la visibilité et la qualité d’écoute se veulent optimales. Le théâtre, imaginé par Carlos Ott, dispose d’un gigantesque espace en arrière-scène et d’un imposant dispositif technique qui en font un des outils de travail parmi les plus performants dans le monde de l’opéra. Aujourd’hui, l’Opéra national de Paris est dépositaire d’un large patrimoine : musique, ballet, chant et artisanat d’art pour servir la fabrique du spectacle. Sa mission est de faire vivre cet héritage tout en le questionnant afin de susciter un dialogue propice à la création. La 3e Scène, plateforme de création digitale inaugurée en 2015, est une des illustrations de l’énergie mise en ½uvre pour ancrer l’Opéra national de Paris dans le présent et prolonger son rayonnement.
Timbre  Y&T N°5353
Opéra national de Paris, Pointes
Y&T N°5353
1,30¤ noir sur blanc
Emis le 2019
Provenant du feuillet "Opéra national de Paris, 350 ans"
Timbres similaires - A ne pas confondre 
Timbre  Y&T N°5353
Y&T N°5353
2019 - 1,30¤, noir sur blanc
Provenant du feuillet "Opéra national de Paris, 350 ans"


Les Encheres ebay actuelles 
Les Encheres ebay (oblitere) actuelles 
Image agrandie