Mon compte 
Les tarifs de La Poste concernant l'envoi de courrier, lettre, colis, colissimo, etc...
- Timbre 1 sur 1 références  
Retour à la liste › Précédent › Suivant
Le Petit Louvre, ancien relais postal - La Pacaudière (Loire)
1,16€, polychrome
Y&T N°2022-055
Emis le 12/09/2022
Le Petit Louvre
Sur le grand chemin royal de Paris à Lyon, devenu bien plus tard route nationale 7, le village de La Pacaudière (Loire) était bien connu des voyageurs. Nobles, officiers du roi y faisaient étape dans cet ancien relais de poste du XVIe siècle, qui leur procurait gîte, couvert et surtout montures fraîches… Le Petit Louvre servit aussi de lieu d’accueil à des hôtes de renom : Catherine de Médicis, Louis XIII, et c’est ici que le duc de Richelieu, évêque de Luçon, apprit en septembre 1622 qu’il était nommé cardinal. Des hôtes plus anonymes ont aussi laissé la trace de leur passage. Ces émouvants graffiti classés parlent de leurs états d’âme, de leur métier, de leur religion, de l’actualité de l’époque, et donnent de précieux renseignements sur le bâtiment. Classé monument historique (1932), le Petit Louvre, subtil mélange d’architecture gothique et Renaissance, étonne par ses proportions, avec son impressionnante toiture aux tuiles non émaillées haute de 13 mètres, quand le gros œuvre ne mesure que 9,75 m. Encadrée par deux pilastres cannelés, la porte d’entrée surmontée d’une coquille sculptée et l’élégante silhouette de la tourelle d’angle aux briques émaillées noires, vertes, jaunes donnent tout son charme à la façade.

Selon la tradition, le Petit Louvre aurait été un relais de chasse pour le Duc Charles III de Bourbon dit le Connétable voire pour François 1er. Plus vraisemblablement, sa destination première serait un relais poste et un somptueux logis, étape d'hébergement au service des officiers et du courrier du Roi sur le grand chemin royal de Paris à Lyon. La bâtisse a pu également accueillir le bureau de poste (notamment en 1733) ou la brigade de la Maréchaussée (notamment en 1750). On sait qu'en 1780, Mme de Croquet de Belligny, veuve du seigneur de Beaugrand, vend le petit Louvre à Charles Corredegoutte. En 1850, le Petit Louvre abritait le presbytère.
Mancolistes / Dispolistes 
Proposé en échange par
Achats / Ventes 
Offre d'achat par
Discussions au sujet de ce timbre 
Aucune discussion sur ce timbre n'est ouverte
Variétés ou particularités
Aucune variété référencée
Oblitérations
Aucune oblitération référencée
Les Encheres ebay actuelles 
Les Encheres ebay (oblitere) actuelles 
Image agrandie